Vincenzo : le Parkinson de ma mère, il semble avoir arrêté.

Vincenzo : le Parkinson de ma mère, il semble avoir arrêté.

Je m’appelle Vincenzo et j’habite dans la région de Milan, en Italie. Dans le 2003 on a découvrit la maladie de ma mère Nerina, qui a aujourd’hui 82 ans.

Dans le 2010 nous avons pris connaissance de la stimulation plantaire, quand encore la thérapie AMPS et GondolaTM ils n’existaient pas. Le docteur Stefano Tassin il effectuait manuellement le traitement, qu’il l’a découvert et perfectionné.

Nous étions entre les premiers patients à effectuer la thérapie. J’accompagnais ma mère deux fois par semaine et on a veux des bénéfices immédiats.

Dans ces mois on a entendu de la réalisation d’un dispositif médical, capables de dispenser la thérapie directement à domicile. Dans le mois de février 2012, ma mère a été une des premiers patients à essayer le prototype Gondola.

Nous avons suivi tous les indications et on a réalisé que GondolaTM a nous simplifié la vie.

Effectuer le traitement directement à la maison et en toute autonomie, c’est vraiment plus confortable. Ma mère a commencé avec deux traitements par semaine. Avec le temps il était suffisant d’effectuer la thérapie une fois hebdomadairement, afin de maintenir les bénéfices. Le dosage de médicaments et mouvements incontrôlés ils sont diminués.

Dans le 2015 on a reçu l’évolution du dispositif GondolaTM. Pendant ces années on est pas rajeuni et la situation clinique de ma mère est aggravée, à cause d’arthrose avancé, de l’incurvation de l’épine dorsale et d’une prothèse de la hanche.

On peut être comme même heureux, parce que la maladie du Parkinson n’a pas avancé. Aussi avec sa situation compliquée, on a eu des améliorations sur la mobilité et sur notre qualité de vie.